Ecolabel

Pour couette Avril et protége-matelas Iris – ES-MD/16/00001

Les écolabels distinguent des produits et des services plus respectueux de l’environnement. Leurs critères garantissent l’aptitude à l’usage des produits et une réduction de leurs impacts environnementaux tout au long de leur cycle de vie.

Les écolabels ont été créés à l’initiative des pouvoirs publics afin d’apporter des garanties aux consommateurs en matière de qualité écologique des produits ou des services. Demandé volontairement par les fabricants (ou les distributeurs, ou les prestataires), un écolabel peut constituer un signe de différenciation intéressant vis-à-vis de la concurrence.

Tous les écolabels doivent présenter les six caractéristiques suivantes, décrites dans la norme internationale (reprise par l’Union européenne et la France) (NF EN) ISO 14024 (2001) :

- la définition d’exigences précises : les cahiers des charges (ou référentiels) des écolabels comprennent des critères, assortis de seuils à respecter, aussi bien pour la limitation des impacts environnementaux des produits que pour leur aptitude à l’usage. Les écolabels font référence aux normes en matière d’aptitude à l’usage des produits, lorsque celles-ci existent dans la catégorie de produits concernée ;

- la prise en compte de l’ensemble du cycle de vie des produits : les différents impacts environnementaux des produits sont étudiés depuis l’extraction des matières premières jusqu’à la fin de vie des produits, en passant par les étapes de fabrication, de distribution et d’utilisation.
Les exigences environnementales qui en résultent sont donc définies pour tous les produits d’une même catégorie, selon une approche multi-étape et multicritère ;

- la concertation : l’ensemble des parties prenantes doit être associé au processus d’élaboration des critères des écolabels, c’est-à-dire des représentants des professionnels (fabricants, distributeurs et prestataires), des associations (de consommateurs et de protection de l’environnement) et les pouvoirs publics ;

- le libre accès : tout demandeur potentiel doit pouvoir participer au processus d’élaboration des écolabels et toute entreprise qui remplit les critères d’un écolabel est autorisée à l’utiliser ;

- la révision régulière des exigences : elle est indispensable afin de garantir que l’écolabel reste sélectif (il doit distinguer les meilleurs produits d’un point de vue performance d’usage et performance environnemental). Elle prend en compte le progrès scientifique et l’évolution technologique. Elle incite à une amélioration continue des performances environnementales des produits ;

- la certification par tierce partie : les écolabels sont gérés et attribués par des organismes tiers indépendants, qui vérifient régulièrement auprès des entreprises titulaires la conformité des produits et services aux critères de l’écolabel de la catégorie concernée. Cela passe par des audits réalisés sur le site des entreprises. De plus, des contrôles sur les produits ou services sont effectués périodiquement.